La Division de l’Atlantique

Chercheurs

Titre de l’étude

Chercheur
Domaine de recherche
Établissement
Période
Montant
Impact du miR‑223 sur les cellules immunitaires et les cellules gliales dans le contexte de la sclérose en plaques Craig Moore Mécanismes Pathologiques (processus de réparation) Université Memorial de Terre-Neuve 2016-2019 344 104 $
Paramètres de la locomotion comme prédicteurs de rétablissement fonctionnel chez un modèle murin de SP George Robertson Élaboration de traitements et d’outils cliniques Université Dalhousie 2017-2020 300 185 $
Caractérisation du potentiel anti-inflammatoire et immunomodulateur des agonistes silencieux de la sous-unité alpha 7 du récepteur nicotinique de l’acétylcholine Alain Simard Mécanismes Pathologiques (processus de réparation) Université de Moncton 2017-2020 355 821 $

Stagiaires

Titre de l’étude
Stagiaire
Établissement
Bourse
Domaine de Recherche
Description de l’étude


Étude des microARN des exosomes en tant que biomarqueurs de la SP fonctionnellement pertinents Stephanie Blandford Université Memorial de Terre-Neuve Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Mécanismes Pathologiques (dégénérescence neuronale et déclenchement de la SP) Le projet en question consiste à identifier les voies de communication cellulaire entre le système immunitaire et le système nerveux qui sont à l’origine des lésions subies par le système nerveux central et qui sont également des biomarqueurs utiles quant au diagnostic de SP et à la distinction à faire entre les différentes formes de SP.
Étude de l’impact clinique et fonctionnel de l’altération de l’expression de la molécule miR-223 dans le contexte de la sclérose en plaques et chez un modèle animal de SP Dylan Galloway Université Memorial de Terre-Neuve Bourse de stagiaire de recherche – Ph. D. Mécanismes Pathologiques (processus de réparation) Le projet en question a pour objectif l'établissement du rôle joué par une petite molécule sur la démyélinisation et la réparation cellulaire dans le cerveau. Il aidera à mieux comprendre la physiopathologie de la SP et pourrait mener à la découverte d’un biomarqueur de cette maladie ou d’un agent thérapeutique contre celle-ci
Open navigation